Ibis Woippy

Grape Hospitality – Communiqué de presse
Le 25 janvier 2018 (13h00)

Metz, hôtel Ibis Woippy, lundi 5 février 2018
Une date importante pour une ville accueillante, celle de l’inauguration d’un hôtel entièrement rénové, un hôtel qui participe à la vie de la ville depuis 40 ans.

Flash-back, né hôtel Mercure à sa construction, il ouvre en 1978 avec 83 chambres. Sa cheminée centrale, sa situation en proche périphérie de la ville et à proximité immédiate de l’importante autoroute reliant Paris au Luxembourg lui apportent immédiatement le succès auprès d’une clientèle avant tout «Corporate». Après 26 années de bons et loyaux services sous ce label et d’importants travaux, il devient hôtel Ibis le 1er janvier 2004. Étant l’un des premiers établissements à être transformés sous la marque Ibis, il sera souvent cité en exemple par le groupe international Accor Hôtels auquel il appartenait, d’autant que le succès est très vite au rendez-vous, affichant complet dès les premiers jours. Un grand confort au rendez-vous, ce d’autant que les chambres de 25 m2 aux normes de la marque Mercure ont toutes été gardées à ce format, complétées d’un restaurant sous l’enseigne «Estaminet», enseigne à la réputation gourmande bien établie dans le souvenir de tous.

 

83 grandes chambres entièrement rénovées

Treize ans après, derrière une éclatante façade rouge, de nouveaux et importants travaux viennent donc d’être entrepris à l’occasion de l’entrée de cet établissement au sein du jeune groupe Grape Hospitality le 1er juillet 2016. Effectués entre le 6 mars 2017 et le 6 juillet de la même année, ceux-ci ont entièrement rénové la totalité des 83 chambres de cet hôtel, 30 y retrouveront même des douches très modernes en remplacement des anciennes baignoires, toutes sont désormais dotées une literie «Sweet bed» aux nouvelles normes, particulièrement confortables du groupe Accor Hôtels, et 40 d’entre elles sont équipées de nouveaux lits, dont des lits «Twin» séparables. Ces derniers étant tout particulièrement appréciés par la nouvelle clientèle internationale. Bien entendu les parties communes ont connu le même programme de rénovation, couloirs comme ascenseurs, entièrement mis aux nouvelles couleurs de la marque Ibis. Et force est de reconnaître que c’est plutôt réussi. «Particulièrement joli» même aiment souligner les premiers clients découvrant le nouveau site. Au-delà de ces travaux, le groupe Grape Hospitality est même allé encore plus loin avec son personnel. Celui-ci, particulièrement motivé, s’est, en effet, entièrement engagé dans un programme intitulé «Protagonistes de la transformation». Toutes les équipes ont suivi cette formation, notamment celles du tout nouveau restaurant «La Boucherie» précédemment présenté lors de son ouverture à l’automne dernier (voir un rappel ci-dessous). Les trois nouvelles salles de réunion, pouvant accueillir des groupes de 20 à 60 personnes, ont ainsi été étrennées. Enfin, la superbe salle de fitness attend ceux qui sont attentifs à leur forme et son ouverture au public est dans les projets. Quoi de plus logique pour un hôtel qui se veut, vraiment, ouvert sur sa ville ?

Et le succès d’une «Boucherie»

Comment terminer ce tour d’horizon sans revenir sur le restaurant «La Boucherie» ouvert le mercredi 27 septembre dernier au sein de l’hôtel Ibis de Woippy. Depuis il ne cesse de connaître une belle affluence. Le potentiel proposé par cet établissement a incité le groupe Grape Hospitality, propriétaire de l’adresse, à mettre les bouchées doubles, de faire de cet hôtel Ibis désormais accompagné d’un restaurant de grande qualité membre du réseau «La Boucherie» une référence pour ses projets à travers le pays, voir l’Europe. Désormais chacune des adresses hôtelières de ce groupe, qui aime capitaliser sur ses différences, sera ainsi accompagnée d’un restaurant de grande qualité. Ces ingrédients réunis, accompagnés d’une fort belle cave à vins et d’un parking gratuit, ne pouvaient que créer le succès que nous connaissons. «Ce restaurant nous a changé la vie», avoue Bernadette Daout, directrice de l’hôtel Ibis de Metz. Avec une moyenne de 109 couverts par jour sur les quatre premiers mois nous voulons bien le croire. La directrice se fixe d’ailleurs l’objectif de monter à une moyenne de 115 au long de l’année. Avec une réelle volonté de fidéliser ses clients, notamment avec la carte quotidienne créative du Chef Frédéric aux côtés des plats «Maison», renouvelles deux fois par an, comme du développement d’une clientèle de réceptions et banquets, nul doute qu’elle y arrive. Les grandes et belles entreprises ne manquent pas dans la région. Au delà la création d’une terrasse arborée particulièrement accueillante et ouverte sur la ville de 42 couverts au printemps prochain, en plus des 82 couverts de la salle, sera comme un cerise sur ce beau gâteau. Des «Happy hours» avec, notamment, leurs planchas sont déjà inscrites au programme. Une volonté qui démontre, si besoin, cette ambition d’être aussi ouvert à ceux qui ne prennent pas une chambre dans l’hôtel, à ceux qui souhaitent simplement passer un bon moment dans une adresse dont toute la ville parle désormais. Côté pratique, justement, sachez que ce restaurant est ouvert tous les jours de 12 à 14 heures 30 et de 19 à 22 heures 30, pour le bien être de ses clients.

Capitaliser sur les différences

Pour conclure revenons auprès des acteurs de cette réussite. Flash-back, cadre du groupe Accor, des hôtels Novotel et Mercure depuis 1978 Bernadette Daout a une expérience hôtelière nationale plutôt impressionnante, passée par Fontainebleau, Lyon, Nice et Strasbourg, expérience conjuguée à un parcours international de la Suisse à la Grande Bretagne. L’on comprend rapidement qu’avec Metz son projet est : «De relever un défi à quelques pas de la retraite» nous explique t-elle. Elle a donc dirigé, de main de maître, la rénovation des 83 chambres de cet hôtel Ibis qui accueille autant de clients individuels en affaires que de groupes de touristes en transit dans la région. C’est déjà très bien mais si les semaines de Bernadette sont déjà excellentes son ambition est maintenant de faire que ses week-ends en soient de même. Et c’est là que ce nouveau restaurant va jouer tout son rôle. Celui de séduire les gastronomes locaux comme de proposer à ses clients d’allonger leurs séjours, tout comme d’attirer une clientèle individuelle de loisirs, une clientèle avide de découvrir la ville, son centre Pompidou aux expositions permanentes et temporaires de renommée internationale et la région. À cela vous pouvez ajouter le potentiel du nouveau palais des congrès de Metz qui ouvre en 2018 et la proximité de la frontière luxembourgeoise. Une ambition que Sandrine Caldiero, tout juste diplômée du lycée hôtelier de Metz, est fière de partager, «à l’école de Bernadette» comme elle se plait à le souligner, sourire aux lèvres. «Une adresse connue et reconnue, j’en rêvais» se plait à conclure Bernadette.

À table avec nos bouchers
«Lonjourbem»

Décor de boucherie traditionnelle orné de faïence, stores rayés rouges et blancs, garçons en tenue de boucher, voilà ce qui construit l’identité des restaurants «La Boucherie».

Et c’est une belle surprise que l’une de ses adresses récemment découverte à Woippy. Flash-back, créé par un boucher de métier, le groupe «La Boucherie» se développe en franchise depuis 1996. Après l’ouverture de quelques restaurants, le groupe se structure afin de se déployer à plus grande échelle en franchise. C’est en 1997, que le tout premier restaurant franchisé ouvre ses portes. Puis le développement continue à l’étranger, avec une adresse en Suisse et une autre en Thaïlande à la fin des années 90. La vache rouge et blanche étend petit à petit son territoire avec 50 établissements en 2006, puis accélère la cadence en 2009. L’objectif des 100 établissements la Boucherie est atteint mi 2013 et la prévision de 150 restaurants devrait être atteinte. «La Boucherie» se positionne comme le quatrième acteur du segment «Viande» en France. Avec près de 2 000 collaborateurs sous enseigne qui partagent chaque jour la même passion et plus de 4 millions de repas servis en 2013, «La Boucherie» reste un des derniers grands groupes de restauration indépendants. Entrer dans un restaurant la Boucherie, c’est pénétrer dans un univers chaleureux et convivial. Le décor est tout de suite planté, alliance de boiseries et de faïence, plaques de concours bovin, tout est fait pour rappeler les anciennes boucheries des Halles. Accueilli en Louchebem* par des garçons en tenue de boucher, la carte en cuir vient parfaire le décor. Le maître mot de la Boucherie pour servir les nombreux plats proposés à la carte, qui varient en fonction des saisons. «La Boucherie» sélectionne avec soin chaque morceau de viande pour son goût et sa tendreté. Les mordus de viande se régaleront de tendres pièces du boucher, allant de la traditionnelle entrecôte à l’incontournable tartare. Ils pourront également découvrir des morceaux dits «oubliés» comme l’araignée, car le groupe n’a pas hésité à remettre à table ce morceau entièrement dénervé à la main selon un savoir-faire et des techniques bien spécifiques. Pour garantir saveur et flaveur, l’atelier de découpe travaille des vaches adultes dont la couverture de gras est qualifiée de «finie». Alors, bon appétit maintenant.

* «Bonjour» en Louchebem, le langage des bouchers.

 

Hôtel Ibis Metz Woippy
Restaurant «La Boucherie»
56, rue du Fort Gambetta
57140 Woippy
Tél. : +33(0)3 87 34 20 30
Mail : bernadette.daout@accor.com
www.ibis.com

 

CONTACTS POUR LA PRESSE

Philippe Colombet
Relations Médias
Sereho Marketing Opérationnel
32, rue Arago
92800 Puteaux
Tél. : 33(0)1.47.44.92.40
Mobile : 33(0)6.09.57.47.40
Mail : philippe@colombet.net

 

Opérateur propriétaire et gestionnaire de 85 hôtels dans 8 pays européens, représentant plus de 9 000 chambres exploitées sous contrat de franchise, Grape Hospitality s’appuie sur un pacte d’actionnaires stable et reconnu avec principalement Eurazéo pour accélérer la transformation des sociétés au potentiel de croissance les plus prometteurs et avec AccorHotels pour la force de ses marques. Notre groupe a pour vocation d’apporter une gestion particulièrement innovante répondant aux nouvelles attentes des clients par des rénovations attractives et la mise en place d’un management capable de développer fortement l’activité et la rentabilité de ses établissements. D’autre part, Grape Hospitality développe sa restauration par la création de concepts innovants et par l’intégration d’enseignes commercialement reconnues au sein de ses hôtels.

Articles similaires

Posted by Grape Hospitality | 12 juillet 2018
L’hôtel Ibis Boulogne sur Mer Centre les Ports entièrement rénové
La mer est reine dans l’hôtel Ibis Centre les Ports.
Posted by Grape Hospitality | 7 juin 2018
Resort Sophia Antipolis
Une oasis située au cœur d’un célèbre parc scientifique dédié à l’innovation.
Posted by Grape Hospitality | 3 mai 2018
Mercure Paris Roissy Charles de Gaulle
Plus qu'un hôtel, un navire amiral. Prêt pour le décryptage ?