Mercure Château de Fontainebleau

Le jeune groupe Grape Hospitality inaugure
Un concept, des chevaux, une décoratrice et un hôtel
Le nouvel hôtel Mercure Château de Fontainebleau

 

À 57 kilomètres au sud-est de Paris, l’une des plus grandes forêts d’Europe, une ville historique, celle des Rois et Empereurs, la ville des Bellifontains, c’est Fontainebleau.

Sur 17 205 hectares, Fontainebleau est la plus vaste commune d’Île-de-France, elle est presque entièrement recouverte d’une forêt. Cette forêt est, pour les marcheurs et cavaliers, un lieu de promenade. Son relief accidenté et ses rochers en font aussi un lieu réputé pour la pratique de l’escalade. Barbizon, village voisin, est célèbre pour les nombreux peintres pré impressionnistes qui y ont vécu. Fontainebleau, ou autrement «Fontaine belle eau», devient un rendez-vous de chasse pour Louis VII. Saint Louis, qui l’apprécie, y fait construire un pavillon. 1528, François Ier décide d’y construire un château inspiré des palais italiens. La ville accueille rapidement auberges et restaurants. Les chambres sont louées à prix d’or. Lorsque la Cour n’est pas à Fontainebleau, la ville continue de vivre grâce au château, des artistes y vivent toute l’année. Au XVIIe siècle, elle abrite non seulement le château mais aussi une trentaine d’hôtels particuliers bâtis par les princes et de grands seigneurs. 1725, Louis XV s’y marie. Suivra Napoléon 1er qui s’installe au château et le fait rénover. Certains hôtels particuliers sont même transformés en hôtels de tourisme, comme l’Aigle Noir. Des casernes sont construites pour abriter les régiments de Hussards et de la Garde impériale. Napoléon Ier y créa l’école militaire de Saint-Cyr. Le décor est planté. Peut-on imaginer un environnement plus prestigieux pour un hôtel qui ne cache pas ses ambitions ?

Une implantation hôtelière historique

Mercure, marque hôtelière du groupe AccorHotels crée par Paul Dubrule et Gérard Pélisson en 1967 qui propose plus de 747 hôtels dans 55 pays idéalement situés au cœur des villes, en bord de mer ou à la montagne, s’y implante dans les années 90. Paul Dubrule est attaché à cette ville. Maire de Fontainebleau de 1992 à 2001, il a été sénateur de Seine-et-Marne de 1999 à 2004. Il est également président d’Entreprise et Progrès pendant 10 ans de 1997 à 2007, cofondateur du «World Travel and Tourism Council», membre du comité de soutien de l’Institut Turgot et membre du bureau et du conseil d’orientation de l’Institut de l’entreprise. C’est de Fontainebleau en février 2002, à 67 ans, qu’il s’élance pour un parcours de 15 272 kilomètres à vélo vers Angkor, pour l’inauguration d’une école hôtelière qu’il a financée.

Une décoratrice belge à la créativité réputée

2017, désormais propriétaire de cet hôtel, le groupe Grape Hospitality y entreprend d’importants travaux confiés à la célèbre architecte d’intérieur Dominique Hottois qui a eu carte blanche pour y exprimer tout son talent. Et quel talent ! Ses motivations, celles du plaisir, de l’échange et de la satisfaction du travail bien fait, plus sa rapidité, son efficacité, son inspiration et son enthousiasme réputés moteur de ce savoir-faire vont réaliser une rénovation dont le résultat peut objectivement être placé au niveau des plus remarquables et surtout des plus créatifs. Les premiers clients le diront mieux que personne et leur fidélité en témoigne. Entièrement transformé, la nouvelle identité de l’hôtel Mercure Château de Fontainebleau s’est réappropriée le symbole local fort du cheval, avec une métamorphose subtile, décalée et résolument moderne, apportant aux espaces communs une ambiance design, conviviale, aérée et chaleureuse. Une hôtellerie qui casse les codes traditionnels et qui incarne la convivialité, l’esprit de partage et la détente avec sa piscine chauffée semi couverte. Une hôtellerie qui se veut ouverte sur la ville.

Une équipe internationale

«Envie de découvrir Fontainebleau, le château, la forêt, besoin de faire un break, venez chez nous, nous vous promettons un agréable moment de détente», tel est devenu le mot d’ordre de Sergio Santamaria, le jeune directeur de l’hôtel qui dans une carrière internationale déjà bien remplie a décidé de faire étape à Fontainebleau. Sa volonté est bien de faire de son établissement un nouveau lieu incontournable à 60 kilomètres de Paris, de permettre à ses hôtes de profiter d’un moment de détente dans ses 97 chambres spacieuses, confortables et toutes équipées, dont 3 chambres pour personnes à mobilité réduite et 4 sont communicantes, sans oublier deux dortoirs modernes prévus pour les sportifs et les étudiants. Fontainebleau accueille, en effet, l’une des écoles internationales de commerce les plus réputées, l’Insead.

Une table créative et chaleureuse

Cet esprit de partage s’exprime aussi dans les nouvelles formules de son bar et de son restaurant le «Carrousel», avec ses planches, tapas, grandes tablées et autres plats issus d’une cuisine simple mais goûteuse, reposant sur la qualité des produits frais et le talent d’un jeune Chef particulièrement créatif. Toujours sur le thème du cheval, les cocktails du grand bar sont «Au trot» ou «Au galop», les planches, tapas et salades à toutes heures. Qu’ajouter ? Que les animaux sont acceptés, que les Wifi et les ordinateurs sont omniprésents et qu’une grande terrasse et un jardin sont là pour les beaux jours. Alors, commencer une journée en prenant un des si généreux et réputés petit-déjeuner de Mercure avec leur buffet chaud et froid et leur large choix de produits de qualité, à moins que vous ne vous préfériez un réveil en douceur et commander un petit déjeuner en chambre, avant de rejoindre, par exemple, une des salles de réunion toutes équipées et éclairées à la lumière du jour pour accueillir jusqu’à 80 personnes. Côté jardin arboré l’été, côté cheminée l’hiver, tout est donc réuni pour profiter d’un lieu unique pour un séjour, un lieu ouvert sur la vie de la ville, au cœur de la ville.

Plusieurs bonnes raisons de venir

Autour, les rues de Fontainebleau sont larges, la principale, dénommée rue Grande, s’étire sur 2 600 mètres de long, des places aèrent la ville, la place Solférino, la place Denecourt, où s’ouvre la grille du Jardin de Diane, la place d’Armes ou place François Ier, la place de l’Hôtel de Ville et la place de la République. Et si elle fait la promotion des modes actifs de déplacement, comme la marche et vélo, la ville est desservie par l’autoroute du Sud, par la gare SNCF de Fontainebleau Avon sur la ligne Paris Lyon. Par ailleurs, Fontainebleau et les communes touristiques d’Héricy, de Samois sur Seine, de Samoreau et de Vulaines sur Seine sont sillonnées par le réseau de bus Aérial. Sans oublier, qu’aux côtés de ses cavaliers, Fontainebleau est aussi devenue l’un des hauts lieux de l’automobile de collection depuis de nombreuses années, notamment grâce à la présence de l’éditeur des titres leaders que sont la «Vie de l’Auto» et «Rétroviseur» comme du célèbre commissaire priseur Jean-Pierre Osenat. Le circuit automobile historique de Montlhéry est à 30 kilomètres.

https://www.fontainebleau-tourisme.com

 

Hôtel Mercure Château de Fontainebleau

41, rue Royale
77300 Fontainebleau
Tél. : +33(0)1 64 69 34 34
Email : H1627@accor.com

http://www.mercure.com

 

Contacts pour la presse

Pour Grape Hospitality :

Philippe Colombet
Relations Médias
Sereho Marketing Opérationnel
32, rue Arago
92800 Puteaux

Tél. : 33(0)1.47.44.92.40
Mobile : 33(0)6.09.57.47.40
Mail : philippe@colombet.net

Articles similaires

Posted by Grape Hospitality | 12 juillet 2018
L’hôtel Ibis Boulogne sur Mer Centre les Ports entièrement rénové
La mer est reine dans l’hôtel Ibis Centre les Ports.
Posted by Grape Hospitality | 7 juin 2018
Resort Sophia Antipolis
Une oasis située au cœur d’un célèbre parc scientifique dédié à l’innovation.
Posted by Grape Hospitality | 3 mai 2018
Mercure Paris Roissy Charles de Gaulle
Plus qu'un hôtel, un navire amiral. Prêt pour le décryptage ?